concours et examens

CATÉGORIE C  (FILIÈRE ADMINISTRATIVE)

Adjoint Administratif de 1ère classe    (Concours: CDG68)

Période d’inscription                              08/09/2015 au 07/10/2015

Date limite de dépôt des dossiers        15/10/2015

Date des premières épreuves              Mars 2016

CATÉGORIE B  (FILIÈRE TECHNIQUE)

Technicien principal de 2ème classe  (Concours:CDG67)

Période d’inscription                            08/09/2015 au 07/10/2015

Date limite de dépôt des dossiers        15/10/2015

Date des premières épreuves               14/04/2016 

Technicien                                          (Concours:CDG25)

Période d’inscription                            08/09/2015 au 07/10/2015

Date limite de dépôt des dossiers        15/10/2015

Date des premières épreuves               14/04/2016

Agent de Maitrise                                (Concours: CDG68)

Période d’inscription

Date limite de dépôt des dossiers        

Date des premières épreuves           JANVIER 2017

Voir les autres concours et examens

 

 

 

 

 

Indemnité exceptionnelle supprimée

Une mesure injustifiable et inacceptable pour FO

Au nom du gouvernement, la Ministre de la Fonction Publique vient d’annoncer la suppression de l’indemnité exceptionnelle de compensation de la CSG.

Instaurée en 1998, cette indemnité est destinée à compenser la perte de pouvoir d’achat subie par les fonctionnaires, suite à l’élargissement de l’assiette de la CSG et sa substitution à la cotisation d’assurance maladie. Tout naturellement, seuls les agents recrutés avant cette date sont concernés par cette compensation indemnitaire.

Le motif invoqué par la Ministre serait que cette indemnité aurait perdu sa vocation originelle.

LIRE LA SUITE!

SOS IMPOTS

SOS IMPOTS : nos spécialistes sont à votre disposition du 11 au 22 mai 2015 pour répondre à vos questions au 01 40 52 84 00 ou en écrivant à

foimpot@force-ouvriere.fr

 

Evénement – Projet de loi Rebsamen : le danger d’un contournement des syndicats

Confédération FO – mardi 14 avril 2015 Clarisse Josselin

Le projet de loi « relatif au dialogue social et au soutien à l’activité des salariés » a été remis le 3 avril aux organisations syndicales et patronales. Pour FO, la réforme engagée par le gouvernement fragilise les IRP, attaque les droits des salariés et tente de contourner les organisations syndicales.

Le projet de loi doit être présenté en Conseil des ministres le 22 avril et le ministre du Travail, François Rebsamen, espère un vote définitif cet été. Ce document de 68 pages comporte trois grands titres. L’essentiel du texte concerne la réforme du dialogue social en entreprise (titre I). Premier point abordé, la création d’une instance de représentation des salariés des TPE (moins de 11 salariés) par le biais de « commissions régionales paritaires ». Elles auront de simples missions d’information, de conseil et de concertation, et pas accès aux locaux des entreprises.

LIRE

Privilégier le social, préserver l’économie et la démocratie

 

À l’initiative de Force Ouvrière et à l’appel de quatre organisations syndicales, nombre de travailleurs ont participé le 9 avril à la grève et aux manifestations sur l’ensemble du territoire. Plus de 300 000 manifestants à travers toute la France et de nombreux arrêts de travail dans le privé comme dans le public.

En se mobilisant contre l’austérité, pour des augmentations de salaires, pour la
préservation du service public républicain et de la protection sociale collective, pour
de vraies créations d’emplois et une diminution du chômage, ils ont exigé une réorientation profonde de la politique économique et sociale.

LIRE LA SUITE!

Déclaration du bureau confédéral de FORCE OUVRIERE

Photos Manif Paris

Le bureau confédéral de FORCE OUVRIERE se félicite de la mobilisation de ce jour, 9 avril 2015. Des centaines de milliers de salariés du privé, du public et des retraités se sont mobilisés contre l’austérité exigeant des réponses du gouvernement. Cette action, à l’appel de plusieurs organisations syndicales, est socialement et démocratiquement saine et révélatrice d’un réel mécontentement. FORCE OUVRIERE a, ces dernières semaines, déposé ses propositions et revendications auprès des pouvoirs publics. Il appartient maintenant à ces derniers de répondre rapidement, tant pour des raisons sociales qu’économiques et démocratiques.
Nous étions près de 1 000 dans les rues de Mulhouse ce qui en fait la plus grande manifestation depuis plusieurs années où les appels pourtant intersyndicaux peinaient à rassembler depuis la réforme des retraites.

Nous avons réussis cette manifestation avec le soutien certes de la FSU et de solidaire, mais ces organisations ne sont pas comme nous en capacité de mobiliser un grand nombre de manifestant, ces donc bien un franc succès pour notre organisation qui a fait là une démonstration de force traduisant bien le ras le bol de ces politiques d’austérité qui nous mènent dans le mur.

Le succès a aussi été au rendez-vous au niveau national, il ne reste plus qu’à espérer que nos revendications soient entendues

Je voudrais donc  vous remercier pour votre mobilisation à travers la grève et la participation à la manifestation Haut Rhinoise.

Et en cliquant sur le lien suivant vous aurez accès aux photos  https://www.dropbox.com/sh/40umbrz2gwlouix/AAA2MSuSEz5nBamvZnijEF2ea?dl=0

ACCES A L’EMPLOI TITULAIRE PROLONGATION DU PLAN DE TITULARISATION

Lors du comité de suivi de la loi dite « Sauvadet » d’accès à l’emploi titulaire du 17 mars dernier, Madame LEBRANCHU, a, à la demande des organisations syndicales, indiqué que la durée d’application serait prolongée jusqu’en 2018.
Force Ouvrière, signataire du protocole d’accord d’accès à l’emploi titulaire se félicite de cette décision.

LIRE LA SUITE

Agenda social paritaire / évaluation des accords nationaux interprofessionnels

Cher(e)s camarades,
Dans le cadre de l’agenda social paritaire arrêté le 23 février 2015, s’est tenue le 30 mars la première réunion consacrée à l’évaluation des accords nationaux du 11 janvier 2008 et du 11 janvier 2013.

La délégation Force Ouvrière était composée de :
• Stéphane LARDY, Secrétaire confédéral,
• Karen FEVROT-GOURNAY, Assistante confédérale,
• Sylvia VEITL, Assistante confédérale.

FORCE OUVRIERE a immédiatement pris la parole en réaction à un document établi par le MEDEF, intitulé« Bilan des accords nationaux », communiqué aux organisations syndicales et vraisemblablement à la presse, quelques jours avant la réunion des interlocuteurs sociaux.

        FORCE OUVRIÈRE a rappelé la teneur de son courrier envoyé en réponse au document (cf. pièce jointe) et insisté sur le fait que nos travaux d’évaluation devaient être sérieux, qu’ils allaient nécessiter du temps, de la méthode. De ce fait, il était inenvisageable pour FO de retenir le document de communication et de propagande du Medef comme une base de travail.

LIRE

 

NÉGOCIATIONS PPCR : FIN DES AVANCEMENTS A LA DURÉE MINIMALE, RATIOS FIXES DANS LES DÉCRETS STATUTAIRES :

DES PROPOSITIONS INACCEPTABLES POUR LA FPT

Lors de la réunion d’ouverture des négociations sur les Parcours Professionnels Carrières et Rémunérations, certaines propositions visant notamment la Fonction Publique Territoriale ont été avancées par Mme LEBRANCHU et son cabinet.
Force Ouvrière considère que plusieurs d’entre elles sont tout simplement, inacceptables.
Fixation des ratios promus/promouvables dans les décrets statutaires :
Cette disposition bloquerait, quasiment, toute possibilité d’améliorer les ratios. En effet, les décrets statutaires sont très difficiles à modifier.

LIRE LA SUITE!