LA SECTION FO POLICE MUNICIPALE VILLE DE NANTES DANS L’ACTION

Pour la première fois, Unité SGP FO Police 44 et la section FO Police Municipale Ville de Nantes ont organisé une conférence de presse commune.

Il s’agissait de dénoncer la décision de Madame la maire de Nantes d’envoyer les policiers municipaux en îlotage dans les quartiers sensibles de la Ville.

Pour FOPM, il est inadmissible d’envoyer des policiers municipaux par patrouille de deux, sans leur donner les moyens adaptés pour assurer leur sécurité alors que dans ces quartiers, la police nationale n’intervient qu’à grand renfort d’effectif (avec appui des CRS ou de la CDI) et de moyens (grenades anti-encerclement, casques et boucliers de protection).

LIRE

UNE REVENDICATION FORCE OUVRIERE SATISFAITE !!! AVANCEMENT DE GRADE DES CATEGORIES C FIN DU BLOCAGE POUR PASSER DU 1er AU 2ème GRADE

      INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

FO vous a informé(e) du déblocage de l’avancement de grade entre l’échelle C1 et l’échelle C2 : une revendication de longue date de notre syndicat. Le projet de décret sera présenté au prochain CSFPT.

IL CONCERNE TOUS LES AGENTS TITULAIRES QUI SONT RECRUTES SUR LA PREMIERE ECHELLE DE LA CATEGORIE C (Echelle C1, ancienne échelle 3).

LIRE!

TOUTES ET TOUS EN GREVE ET A LA MANIFESTATION NATIONALE A PARIS LE 7 MARS 2017

LE SERVICE PUBLIC, MOI J’Y TIENS ARRÊTONS LA CASSE !!

La casse des services publics s’accélère avec : la mise en place de la réforme territoriale, la baisse des dotations de l’état, la mise en place du parcours professionnel carrière et rémunération (PPCR), la revalorisation a minima du point d’indice, les mutualisations des services, la mobilité forcée, les attaques sur le temps de travail, les privatisations de services, la remise en cause des avantages acquis, de l’action sociale…

Tout cela conduit à une situation HISTORIQUEMENT CATASTROPHIQUE dans nos collectivités ! Pour toutes ces raisons mobilisons-nous et participons massivement à la grève et à la manifestation nationale le 7 mars 2017 à l’appel de notre fédération.

LIRE!

FO DÉNONCE LA MISE SOUS TUTELLE PAR DÉCRET DE LA COMMISSION PROFESSIONNELLE CONSULTATIVE !

FO a pris connaissance du décret n° 2016-1943 du 28 décembre 2016 qui met en place pour 5 ans la CPC du Travail Social. Ce décret avilit la CPC, la transformant purement et simplement en courroie de transmission de la politique ministérielle !

Le caractère indépendant de la CPC instaurée depuis 2002 disparaît. C’est désormais « à la seule demande de la ministre ou des ministres » que la commission pourra être saisie, en particulier pour mettre en œuvre « la suppression des diplômes professionnels du champ du travail social et de l’intervention sociale ».

Cette décision confirme que ce gouvernement a peur de toute opposition à ses projets antidémocratiques. Il préfère ainsi « déformer » une instance qui, il est vrai, s’est opposée pendant deux ans, grâce au front commun CGT et FO, à la mise en place du premier diplôme polyvalent de niveau V, le DEAES (Diplôme d’État d’Accompagnant Éducatif et Social).

Lire la suite!

Communiqué intersyndical : ATSEM

Les ATSEM fortement mobilisées dans tout le pays le 1er février à l’appel de l’intersyndicale CGT – FO – FAFPT – FSU – SOLIDAIRES, à la suite de la réussite de la mobilisation du 14 décembre, se sont fait entendre.

La demande de rendez-vous des Organisations Syndicales a ainsi obtenu satisfaction avec une rencontre au ministère de la Fonction publique le 3 février et en présence de représentants des ministères de l’Aménagement du territoire et des collectivités territoriales.

LIRE LA SUITE!

ATSEM EN COLERE

Après le 14 décembre dernier, les ATSEM se sont à nouveau fortement mobilisés (es) ce 1er février 2017.

Que ce soit à :

  • Combes la Ville où 100% des agents étaient en grève,
  • Bussy Saint Georges avec 83% de grévistes,
  • Albertville, + 50 agents,
  • Montpellier, 18 écoles fermées,
  • Poitiers, 50% de grévistes,
  • Rennes, + de 40 agents en grève,
  • LIRE LA SUITE!

Fo et la CGT saisissent l’OIT contre des dispositions de la loi travail

La CGT et FO ont saisi l’OIT ce jour. En effet, la loi Travail comporte de nombreuses dispositions contraires aux textes fondamentaux et aux textes internationaux auxquels la France est liée. Cette loi porte atteinte à la liberté syndicale, au droit à une négociation collective libre et progressiste et au droit à un licenciement « juste ». C’est pourquoi, une plainte commune de FO et la CGT est déposée auprès de l’Organisation Internationale du Travail.

LIRE LA SUITE!