Disparition de Marc Blondel

            VIDEO

Force ouvrière  a « la douleur d’annoncer la disparition de Marc Blondel, militant syndicaliste et ancien secrétaire général de la CGT-Force ouvrière de 1989 à 2004 »

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a salué en Marc Blondel un « grand militant du dialogue social » (voir ci-dessus). La sénatrice Marie-Noëlle Lienemann a également évoqué sur Twitter son « respect pour ce défenseur acharné des travailleurs ». Sur le même réseau social, l’Allemand Martin Schulz, président du parlement européen, a écrit en français que Marc Blondel « incarnait un syndicalisme intransigeant » alors que l’Europe « a besoin de syndicats forts et respectés ».