Les Républicains veulent enterrer le statut de la fonction publique territoriale

Pour les Républicains, les nouveaux entrants dans les services des collectivités ne doivent plus pouvoir bénéficier d’un « emploi garanti à vie ». Le parti prône également le non-remplacement d’un agent territorial sur deux partant à la retraite.

Hasard du calendrier, les Républicains ont, en pleine grève contre la refonte du droit de travail, consacré une matinée de travail à la fonction publique et la réforme de l’Etat. L’occasion, ce 9 mars 2016, de multiplier les coups de griffe contre « les rigidités » et « l’emploi garanti à vie ». « On doit sortir du système dans lequel la seule manière de se débarrasser d’un agent incompétent est de le promouvoir », fulmine, ainsi, Luc Chatel, président du conseil national du parti.

LIRE