tract intersyndical d’appel à la mobilisation des originaires d’outre-mer pour le 14 novembre 2019

Emmanuel Macron et plus largement son gouvernement entendent imposer des reculs significatifs et inacceptables s’agissant des droits des originaires d’Outre-mer. C’est par modification du décret et sans discussions avec les organisations syndicales qu’ils entendent supprimer le droit aux congés bonifiés.

C’est dans ce sens qu’un décret modificatif serait adopté avant la fin de l’année 2019! Nos organisations syndicales dénoncent cette politique du fait accompli. Ensemble, elles demandent l’ouverture d’un processus de négociations dont l’objectif est de maintenir et d’améliorer les droits existants.

Dans le cadre des droits statutaires attachés au Statut général des fonctionnaires, nous revendiquons « un droit au retour au pays » pour les originaires de l’Outre-mer, fonctionnaires et salariés de droit privé, des trois versants de la Fonction publique.

LIRE !