Le double discours sur les fonctionnaires : nous ne l’oublierons pas !

Le 13 avril 2020, le Président de la République vantait, une nouvelle fois, les mérites des fonctionnaires et agents publics pendant la crise sanitaire que traverse notre pays. Il disait même « Il nous faudra nous rappeler que notre pays tient tout
entier sur des femmes et des hommes que nos économies reconnaissent et rémunèrent si mal. »

« Sachons sortir des sentiers battus et des idéologies, sachons nous réinventer. Moi, le premier ».

Ces « super » fonctionnaires et agents publics que félicite tout le Gouvernement, qui sont applaudis le soir à 20h par la population, qui ont été si souvent taxés de privilégiés, seraient donc mal reconnus, mal rémunérés ? Enfin, le Président de la République le réalise après 10 ans de gel de salaire et des milliers de suppressions de poste, serait-ce possible ?

Dès le lendemain, le Secrétaire d‘Etat à la fonction publique lors d’une audioconférence avec les organisations syndicales représentatives démontrait « l’ampleur » de cette reconnaissance.

LIRE!

Fiche ASA-AMELIE

Mes cher(e)s camarades,
Vous avez été destinataires d’une fiche relative aux autorisations spéciales d’absence (ASA) et des incidences de ces dernières sur les situations administratives de chacun.
Ainsi que vous avez pu le constater, le tableau de la DGCL comporte une erreur, en effet, concernant le jour de carence des personnes atteintes par le Covid 19, il est indiqué que le jour de carence s’applique, ce qui est inexact.

Il convient, pour ce cas précis et en application de l’article 8 de la loi n° 2020-290 du 23
mars 2020, que les délais de carence en cas de congés pour maladie (- un jour dans le
secteur public et trois jours dans le secteur privé -) sont suspendus à partir de la date de publication de la loi et jusqu’à la fin de l’état d’urgence (soit pendant 2 MOIS).

LIRE!

Circulaire fédérale: plainte contre X dans le cadre de la pandémie COVID-19

Chers(es) camarades,
Comme vous le savez au regard de notre communiqué de presse du 3 avril dernier, face à cette pandémie et aux absences de mesure de protection pour nos agents et salariés, nous avons pris, avec nos Unions, la décision de déposer une plainte contre X dans le cadre de la pandémie COVID 19.
Cette décision repose sur les très nombreux éléments transmis par nos structures
attestant l’absence ou les manquements dans les mesures de protection face à ce virus, qui ont mis en danger les personnels des établissements, des collectivités et du secteur privé relevant de notre Fédération.

Il est impératif que nous disposions d’un ensemble d’éléments qui devraient nous
permettre d’accentuer la pression sur nos gouvernants pour que nos agents bénéficient
d’une juste indemnisation.

LIRE LA SUITE!

LA FÉDÉRATION DES PERSONNELS DES SERVICES PUBLICS ET DES SERVICES DE SANTÉ FORCE OUVRIÈRE ET SES UNIONS NATIONALES 1 PORTENT PLAINTE CONTRE X

Au moment où l’épidémie de Covid-19 ne cesse de s’accroître sur l’ensemble de la
métropole et des DOM-TOM, la Fédération FO et ses Unions ont constaté que les
mesures prises récemment sont encore trop tardives, trop insuffisantes, et pour
certaines incohérentes.

Aussi, il est relevé depuis le début de la crise, un manque criant de matériels de
protection et des pénuries annoncées de médicaments primordiaux.
Par ailleurs, ce ne sont pas les annonces du Président de la République faites en
visite le 31 mars dernier chez Kolmi-Hopen à Angers (fabricant français de
masques), qui sont de nature à rassurer ! En effet les délais de livraison des
différents matériels évoqués ne seront « visibles et opérationnels » sur le terrain que
fin avril au mieux !

LIRE!

Masques: les preuves d’un mensonge d’Etat

Pénurie cachée, consignes sanitaires fantaisistes, propositions d’importations négligées, stocks toujours insuffisants, entreprises privilégiées : basée sur de nombreux témoignages et documents confidentiels, une enquête de Mediapart révèle la gestion chaotique au sommet de l’État, entre janvier et aujourd’hui, sur la question cruciale des masques. Et les mensonges qui l’ont accompagnée. Les soignants, eux, sont contaminés par centaines.

En déplacement, mardi 31 mars, dans une usine de fabrication de masques chirurgicaux, le président de la République Emmanuel Macron a cité beaucoup de chiffres..

Lire !

circulaire fédérale de soutien à tous nos syndicats et militants durant cette crise sanitaire

Cher(es) Camarades,

Vous voudrez bien trouver ci-jointe  une circulaire fédérale de soutien à tous nos syndicats et militants qui œuvrent jour après jour pour le bien des personnels et donc celui des malades et de la population dont ils ont la charge durant cette crise sanitaire.

Vous en souhaitant bonne réception,

Bon courage à toutes et à tous et prenez soin de vous !

LIRE!

.

21 mars 2020 : suspension du jour de carence…ENFIN !

Après des semaines de pression de certaines organisations syndicales et notamment de FO Fonction publique, le Gouvernement a enfin entendu notre revendication de ne pas appliquer le jour de carence pour les fonctionnaires et agents publics placés en congé maladie après avoir contracté le coronavirus.

Les salariés du privé bénéficient de la même mesure. Un amendement gouvernemental au projet de loi d’urgence sanitaire permettra de donner une valeur législative à cette annonce, valeur essentielle au regard du statut général des fonctionnaires qui s’appliquera de fait à tous les employeurs publics. 

LIRE!

CORONAVIRUS JOUR DE CARENCE, FONCTION PUBLIQUE

Chers(e) camarades,

Depuis le début de la crise sanitaire liée au coronavirus (COVID 19), notre fédération en partenariat avec plusieurs organismes, n’a eu de cesse d’intervenir auprès du 1er Ministre et du Ministre de l’action et des comptes publics, pour revendiquer la suppression du jour de carence pour les agents des 3 fonctions publiques.

Nous étions, jusque-là devant un refus catégorique du gouvernement, argumentant je cite : « une aggravation du déficit public, en cas de suppression de ce jour, pour les fonctionnaires ».

Comment ne pas s’offusquer devant de tels propos, alors qu’Emmanuel MACRON annonce le déblocage de centaines de milliards pour faire face à cette crise inédite !

Les fonctionnaires seraient-ils les laissés pour compte de ce gouvernement ?

Lire!