COMMUNIQUÉ UNITAIRE ACTION DU 31 MARS

TOUS ENSEMBLE CONTRE LA DESTRUCTION DU CODE DU TRAVAIL RETRAIT DU PROJET DE LOI EL KHOMRI

Le projet de loi visant à réformer le droit du travail constitue une régression sociale sans précédent que nous refusons unitairement. Les principes qui fondent les garanties collectives sont remis en cause et les licenciements facilités entraînant une précarisation du statut de salariés sur l’ensemble du territoire. Le chômage atteint un niveau record, la pauvreté explose et, pour la première fois depuis l’après-guerre, l’espérance de vie recule.

LIRE LA SUITE

INGENIEURS TERRITORIAUX SCISSION DU CADRE D’EMPLOI

Les décrets mettant en œuvre la scission du cadre d’emploi des ingénieurs territoriaux sont parus au journal officiel sous les numéros 2016-200 à 203.
Ces décrets entérinent la transformation d’un cadre d’emploi en 2 cadres d’emplois distincts. Pour FO il s’agit d’une régression puisque désormais les ingénieurs ne pourront plus accéder à ingénieur en chef au titre de la promotion interne que par le biais d’un examen professionnel contingenté.
De plus, la création du 3ème grade d’ingénieur ne répond pas totalement à nos attentes, puisqu’il s’agit d’un Grade à Accès Fonctionnel. Il ne pourra donc pas être accessible à tous les ingénieurs. Enfin, le dernier échelon de ce grade (HEA) est un échelon spécial, soumis à un ratio.
Concernant les ingénieurs en chefs, leur nouveau cadre d’emploi est revalorisé sur la base de ce dont ont bénéficié les administrateurs. Un grade d’ingénieur en chef général a été créé, mais il ne sera accessible qu’à très peu d’agents. De même les différents échelons spéciaux sont contingentés.
Pour Force Ouvrière le gouvernement a manqué l’occasion de revaloriser de manière significative et justifiée un cadre d’emploi situé au cœur de l’action et des projets des collectivités territoriales.

LIRE LA SUITE

Fonctionnaires : + 1.2% de hausse de salaire mais en deux temps

Emploi et Salaires

Fonctionnaires : + 1.2% de hausse de salaire mais en deux temps

La ministre de la fonction publique, Mme Girardin a annoncé ce 17 mars aux organisations syndicales de fonctionnaires une hausse du point d’indice. Gelé depuis 2010 celui augmentera de 0.6% en juillet puis de 0.6% en février 2017.

Après six années sans hausse des salaires, « on sort enfin du dégel et la proposition ministérielle n’est pas symbolique » commentait en fin de matinée Christian Grolier pour l’UIAFP-FO à l’issue du rendez-vous salarial avec la ministre de la Fonction publique, Mme Annick Girardin.

LIRE LA SUITE!

PPCR Parcours Professionnels Carrières et Rémunérations

LE TOUR DE PASSE-PASSE DU GOUVERNEMENT

La mise en œuvre du projet gouvernemental PPCR suscite de nombreuses interrogations, et ce à juste titre. La catégorie C, 75 % des agents de la fonction publique territoriale, est particulièrement concernée et impactée.

Quelles sont les principales conséquences de ce projet ?

DES DURÉES DE GRILLE ALLONGÉES

Les durées dans les échelles (grades) passent de 18 ans et 8 mois à 24 ans pour la première, de 21 ans 4 mois à 25 ans pour la deuxième et de 17 à 19 ans pour la troisième, soit une augmentation de la durée de 10 % à plus de 20 % !

LIRE!

Circulaire confédérale

Cher(e)s Camarades,
Comme prévu, le Premier Ministre a reçu les interlocuteurs sociaux et les organisations d’étudiants (UNEF et FAGE) à Matignon, ce jour, de 14h30 à 16h30. Jean-Claude MAILLY, secrétaire général était accompagné de Cristelle GILLARD.
Dans son allocution, le Premier Ministre a présenté les corrections que le gouvernement voulait apporter au projet de loi.
A savoir:

LIRE!

DECLARATION COMMUNE CGT, FO, FSU, Union syndicale Solidaires, UNEF, UNL, FIDL

Les mobilisations, notamment celles du 9 mars initiées par les organisations de jeunesse et les organisations syndicales de salariés (CGT, FO, FSU, Union syndicale Solidaires, UNEF, UNL, FIDL), ont contraint le gouvernement à des concessions sur la loi Travail.
Pour autant les aménagements annoncés par le Premier Ministre ne changent pas la philosophie générale du projet. Il ne répond pas aux aspirations fortes, exprimées par les jeunes, les salarié-e-s et les chômeurs pour l’accès à l’emploi et sa sécurisation. La création d’emplois de qualité ne justifie pas la casse du code du travail mais nécessite un changement de politique économique et sociale.

LIRE LA SUITE!

17 mars 2016 : Salaires des fonctionnaires : c’est maintenant !

6 ans de gel des traitements c’est sans précédent dans la Fonction publique, sans compter la répercussion à terme sur les pensions. Le gouvernement reconnait lui-même avoir fait ainsi 7 milliards d’euros d’économies sur le dos des fonctionnaires et agents publics, cela suffit. Le graphique ci-dessous est suffisamment parlant. La perte de pouvoir d’achat est continue depuis 2000 et s’amplifie bien sûr à compter de 2010 année du gel.

LIRE!

Circulaire confédérale

Cher(e)s Camarades,

Une délégation FORCE OUVRIERE s’est rendue à Matignon lundi dans le cadre des consultations menées par le Premier Ministre sur le projet de loi El KHOMRI. Jean-Claude MAILLY était accompagné de Marie-Alice MEDEUF-ANDRIEU, Pascal PAVAGEAU, Didier PORTE, assistés de Cristelle GILLARD. Le Premier Ministre, quant à lui, était entouré des Ministres Myriam El KHOMRI et Emmanuel MACRON en présence des membres de cabinet des ministres et des conseillers sociaux de Matignon et de l’Elysée.

Le Premier Ministre a rappelé en préalable à la fois le nouveau calendrier (le report de la présentation du projet de loi en Conseil des Ministres au 24 mars et la réunion de l’ensemble des interlocuteurs sociaux à Matignon le 14 mars) ainsi que l’état d’esprit dans lequel se trouve actuellement le gouvernement à savoir « de répondre à une série d’incompréhensions, de désaccords et à modifier le texte ».

LIRE